Escalier en fer : quelles sont ses caractéristiques principales ?

Bois, fer, aluminium, inox et même béton, les matériaux ne manquent pas pour la réalisation d’un escalier intérieur. Ayant visiblement la cote auprès des consommateurs, un escalier en fer s’adapte à chaque style de maison, contemporaine ou plus traditionnelle.
Associé à du verre ou en fer forgé, avec des rampes et lisses aux décors multiples, l’escalier en fer séduit pour ses caractéristiques de finesse, de robustesse, de prix et de formes et couleurs variées.
Avec une multitude de modèles possibles, standard ou sur mesure, voyons en détails les caractéristiques d’un escalier en fer.

Quels sont les avantages et inconvénients d’un escalier en fer pour sa maison ?

Le fer est un métal apprécié pour sa robustesse et sa résistance. Une construction en fer a une durée de vie très longue sans rénovation avec un entretien et un traitement adéquat. Son corps métallique convient aussi parfaitement à la ferronnerie d’art avec le travail du fer forgé.
Résistance, finesse, couleurs variées et prix abordable, l’escalier en fer possède donc des caractéristiques intéressantes.
Attention, cependant, veillez à protéger votre escalier en fer de la rouille. Sachez également que le métal se révèle bruyant à l’usage, inconvénient à prendre en compte lors de son achat.

1 – Escalier en fer : résistance du matériau

Faire le choix d’un escalier en fer ou en fer forgé pour votre intérieur, c’est opter pour un matériau résistant et solide : point positif pour un limon métallique.
Durable dans le temps, ce métal ne va pas se déformer. L’aspect du fer s’altère peu, mais se patine. Les escaliers en fer sont aussi faciles à entretenir et à assembler.
Un escalier métallique supporte des charges lourdes si sa structure est dimensionnée correctement. Lors du devis, l’artisan vérifie l’emplacement de l’escalier pour s’assurer que le sol de la maison est apte à recevoir le poids de sa structure. Le fer pèse 2 à 3 fois plus que l’aluminium, par exemple.

2 – Escalier en fer : finesse de la structure

Le fer, et plus particulièrement le fer forgé, s’adapte à toutes les formes d’escalier. Il se prête à de nombreux décors. Le fer est malléable, ce qui permet de réaliser des escaliers à la structure fine et esthétique avec une finition élégante. Il devient un produit de décoration et de design à part entière en devenant l’élément central d’une pièce de la maison.

3 – Escalier en fer : gamme de couleurs très variée

Le métal, fer ou fer forgé, offre une palette de couleurs diversifiée. Ce qui est un atout en design et décoration. Avec pas moins de 1 200 couleurs à votre disposition, vous n’aurez que l’embarras du choix pour la peinture de votre escalier en fer.
La finition de ce type de matériau est au choix :

  • la métallisation ou galvanisation : protection du fer en le recouvrant de particules de zinc ;
  • l’apprêt : produit anti-rouille avant peinture ;
  • la peinture : finition en couleur brillante ou satinée.

Vous pouvez faire le choix pour votre escalier en fer d’une finition rouillée très tendance, d’un aspect patiné ou encore un effet brut contemporain style atelier d’artiste ou loft.

4 – Escalier en fer : un prix abordable

Au regard du bois, de l’inox ou de l’aluminium, l’escalier en fer a un prix très compétitif. Le prix dépend évidemment du type de modèle d’escalier choisi, du nombre de marches et des lisses : standard, en kit ou sur mesure.
Comptez de 2 000 euros pour les escaliers en fer de la grande distribution à près de 6 000 euros pour les escaliers réalisés sur mesure.

5 – Les inconvénients d’un escalier en fer

Les inconvénients majeurs des escaliers en fer sont bien évidemment sa sensibilité à l’oxydation. Un escalier métallique est peu recommandé en bord de mer, à moins d’être galvanisé.
L’autre inconvénient est le caractère bruyant d’un escalier fer. Ce qui incite souvent les artisans à proposer des marches en bois pour réduire cette caractéristique contrariante des escaliers en fer.

Escaliers en fer : quelles sont les formes et modèles possibles ?

Les escaliers en fer connaissent un regain d’intérêt grâce à leur variété de structure et de formes. Contemporain ou plus classique, un escalier en fer se prête à chaque style de maison et se marie avec d’autres matériaux et matières. Optez pour des marches en bois ou en verre par exemple.
La rampe ou le garde-corps, sécurité de votre escalier, complète harmonieusement sa structure. La rampe est presque invisible en panneaux de verre ou mise en oeuvre avec des câbles fins en métal. La rampe peut être au contraire très travaillée avec le fer forgé.
Parmi les formes proposées, choisies pour leur esthétique, mais aussi en fonction de l’espace de la maison et du palier à atteindre, vous pouvez opter pour un :

  • escalier en fer droit ;
  • escalier en fer quart tournant ;
  • escalier en fer double quart tournant ;
  • escalier en fer balancé ;
  • escalier en fer en colimaçon ;
  • escalier en fer crémaillère ;
  • escalier en fer à limon balancé ;
  • escalier en fer à limon central ou à 2 limons ;
  • escalier en fer toboggan.

Afin de choisir votre escalier en fer de série, en kit ou sur mesure, vous devez connaître les dimensions de la pièce de la maison où il sera installé. Pensez également à l’installation d’un garde-corps, élément de sécurité obligatoire avec un palier situé à plus de 1 m de hauteur.