Comment isoler une véranda métallique ?

L’isolation thermique de la véranda en métal (acier, fer forgé ou aluminium) est essentielle. Sans un bon choix des matériaux, une bonne exposition, une structure et une toiture soignée, difficile de faire de cette pièce à vivre un endroit confortable toute l’année.
Aussi, pour bénéficier de tous les avantages de cette extension été comme hiver, voici nos conseils pour réaliser l’isolation de la véranda en métal.

Vérandas en aluminium : attention à l’isolation

L’aluminium est un matériau aux faibles performances en matière d’isolation et les ponts thermiques sont nombreux dans sa structure. La construction des vérandas doit donc être bien conçue pour garantir une bonne isolation.

  • Parmi la gamme de vérandas en alu, optez pour le modèle au coefficient thermique proche de 1, signe que la véranda est bien isolée.
  • Installez un chauffage dans cette pièce : soit une extension du chauffage central, soit une pompe à chaleur pour la transformer en climatisation l’été.
  • Faites installer des profilés à rupture de pont thermique.
  • Une bonne ventilation est primordiale pour l’isolation.

Isolation d’une véranda métallique : 5 points essentiels

L’isolation thermique de la véranda garantit des économies d’énergie et un vrai confort dans cette pièce de la maison. Voici cinq points clés à ne pas négliger au moment de la conception de la véranda.

1. Le choix de l’exposition de la véranda

Le premier point essentiel dans un projet de véranda concerne son emplacement dans le jardin. L’exposition joue un rôle important dans l’isolation et le confort. Si dans les régions du nord de la France, il est utile de chercher le soleil, dans le sud en revanche, il est préférable de s’en préserver.

2. L’isolation du sol de la véranda

Pour éviter des remontées d’humidité provenant du sol, l’installation de la véranda doit se faire sur une dalle de béton couverte d’un revêtement étanche, comme des panneaux de mousse isolants ou un feutre bitumeux.

3. Le double vitrage

En matière d’isolation, le vitrage joue également un rôle essentiel. Les parois vitrées de la véranda doivent préserver l’extension des températures extérieures.
Deux options sont possibles pour le vitrage de la véranda :

  • le double vitrage à isolation renforcée : conçue avec le gaz argon placé entre les deux vitres, réputé pour ses qualités isolantes ;
  • le triple vitrage pour les régions froides ;
  • le vitrage à contrôle solaire : une partie des rayons du soleil sont renvoyés par les vitres.

De nombreuses astuces pour habiller les vitrages vous permettront de lutter contre une mauvaise isolation. Néanmoins, c’est avant la construction de la véranda en alu ou en acier dans le jardin que vous devez parfaire l’isolation thermique.

4. Les capacités isolantes du matériau

Le bois reste le matériau le plus isolant, mais il demande un entretien complexe quand il compose la structure d’une véranda.
L’aluminium, l’acier ou le fer forgé ne sont quant à eux pas réputés pour être des matériaux isolants. S’ils sont très esthétiques, ils demandent un soin particulier pour que l’isolation de cette pièce soit parfaite.
Dans la conception de votre véranda, un professionnel peut vous conseiller d’installer des profilés à rupture de pont thermique. C’est un gage d’isolation de qualité.

5. La toiture de la véranda

Un toit en panneaux de verre est déconseillé, car il a tendance à retenir la chaleur. Pour l’isolation de la toiture des vérandas en métal, vous avez le choix entre :

  • des panneaux en polycarbonate ;
  • des panneaux composés de couches d’aluminium et d’un film isolant ;
  • des ardoises ou des tuiles pour recouvrir le toit de la véranda.

Rénovation de l’isolation d’une véranda déjà existante

Le chauffage de cette pièce de la maison est impossible si l’isolation thermique de la véranda en alu ou en acier est inexistante. Voici nos conseils de rénovation pour isoler votre extension et profiter de cette pièce sur le jardin toute l’année.

Calfeutrez portes et fenêtres

Vérifiez que les cadres des fenêtres, des portes et les différents points de jonction entre les éléments, dont le mur de la maison, ne laissent pas s’échapper la chaleur de la pièce. Si c’est le cas, optez pour un calfeutrage transparent pour sceller ces hauts lieux de déperdition de chaleur.

Optez pour des rideaux thermiques

Vos vitrages sont un peu anciens et le prix des travaux pour les remplacer dépasse votre budget. En attendant l’installation de meilleurs vitrages, vous pouvez installer des rideaux thermiques aux fenêtres.
Ils sont en effet réputés pour conserver la chaleur dans une pièce grâce à leur multicouche de ouate. Utiles aussi bien l’été comme l’hiver, ces rideaux jouent aussi un rôle décoratif.

Sol et toiture : les deux points à revoir

Là aussi, les travaux de rénovation peuvent se montrer coûteux. En attendant, vous pouvez installer une toile de protection pour l’isolation du toit.
Au sol, installez des tapis épais. Ils limitent la remontée de l’air froid et apportent, eux aussi, un peu de décoration à la pièce.
Ces deux solutions alternatives ne sont que temporaires et des travaux de rénovation s’imposent. Contactez des professionnels pour réaliser quelques devis.

La rénovation de l’isolation thermique d’une véranda métallique demande des travaux importants. N’hésitez pas à passer par un professionnel de la véranda en métal pour obtenir une solution sur mesure et le coût des travaux. Dans le cas d’une construction de véranda en aluminium, ne laissez rien au hasard concernant l’isolation avant la mise en oeuvre de la structure.